Boîte à musique

J’ai 46 ans, mais l’oublie, non pas parce que j’ai un problème avec mon âge, simplement parce que j’oublie que je vieillis.  Non en fait, j’oublie que d’une année à l’autre je prends une année. Oublier que je vieillis relève de l’impossible, le miroir me le rappelle ‘eh oh cocotte tu vieillis, change de crème de jour, change de crème de nuit. ‘

Et comme le miroir ne peut me poursuivre partout pour me rappeler si gentiment que 46 ans ça se porte aussi le visage, les hormones prennent le relais. Ah les hormones, ces petits bonhommes qui jouent avec tes nerfs, mais aussi ta pilosité, le poil au menton WELCOME, avant tu ne sortais pas sans ton rouge à lèvres, maintenant tu vérifies à deux fois que ton pince à épiler est à portée de main, en voiture, au bureau, en soirée.   Tu pleures devant des chatons, et tu t’énerve pour tout, tes hormones s’en amuse.  La menstruation c’est un total remake de Star Wars, ça se répète ça se répète, ça se rallonge, ça se rallonge, ça n’en fini pas!

Ton corps devient une caisse de résonance à la vieillesse qui te guette, qui saute sur ton dos, qui joue avec tes articulations, qui s’amuse de ces petites douleurs nouvelles.  Tu es à toi toute seule une boîte à musique de l’âge qu’avance…

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.